AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
Article 1. Lire et appliquer les règles tu devras.
Article 2. Ta vie et tes rêves tu différencieras.
Article 3. Tes aventures Amaknenne tu raconteras.
Article 4. Correctement tu parleras.
Article 5. Régulièrement le repaire tu visiteras.
Article 6. Respecter les autres il faudra.
Article 7. Le dieu FLOOD tu renieras.
Article 8. La période d'essai tu subiras.
Article 9. Ta guilde tu aideras.
Article 10. Les Percepteurs tu défendras.

Partagez | 
 

 Un nouveau souffle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Williamlesanguinaire
Meneur
Meneur
avatar

Nombre de messages : 846
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Un nouveau souffle   Mar 31 Juil 2012, 17:08

William se reposait au pied d'un orme. Il avait fait tout ce chemin dans les montagnes des koalaks pour venir couper cet arbre majestueux et tout ça pour quoi... Pour se rendre compte qu'il avait laissé sa hache dans le repaire.
- Quel abruti, grogna t-il, tout ce chemin pour se retrouver le bec dans l'eau. C'est pas à coups de marteau que je vais pouvoir abattre cet arbre.
- Besoin d'une hache l'ami ?
William sursauta.
- Cette voix, marmonna t-il.
Il releva son bonnet Nufar qui lui couvrait les yeux et aperçu une ombre qui s'allongeait à ses pied. Il tourna la tête à sa droite, là d'où venait la voix, et vit une silhouette qui se découpait dans le soleil déclinant.
L'individu en question n'était pas très grand, plutôt même courbé, il portait une cape rouge et blanche rembourrée autour du col qui lui donnait un air royal, et une coiffe que, bien que reconnaissable aussi par sa forme, William identifia tout de suite comme étant celle de Danathor grâce au joyau rouge qui brillait en son centre.
- Kame, vieux filou. Tu es donc de retour en Amakna !
Le vieil homme s'approcha de son ami pendant que celui ci se mettait debout.
- Comme tu vois, répondit-il en souriant. Alors, j'ai cru comprendre qu'il te fallait une hache, je me trompe ?
- Tu ne te trompe pas, j'ai bêtement oublié la mienne.
- C'est à se demander comment tu as fait tout ce temps sans moi, dit-il dans un sourire et sortant une hache de son sac.
- En effet ! Je te remercie, dit William en tendant le bras pour prendre la hache qui se déroba sous ses doigts.
- Aurais-je disparu si longtemps que ça pour que tu fasse ainsi un affront à mon dieu et à moi même? Ça fera 2000 Kamas, et qu'Enutrof m'en soit témoin, c'est un vrai prix d'ami.
- Ne me parle pas de temps. Pas à moi, répondit le disciple de Xélor. Je parie que je sais avec plus d'exactitude que toi depuis quand nous ne nous sommes pas vu. J'espérais juste un miracle, c'est permis non ? Dit-il en lançant une bourse de Kamas à son ami.
- Bien sur que c'est permis, et pour te prouver ma bonne foi, je ne recompte même pas... Enfin pas devant toi. Tiens, maintenant tu peux œuvrer.
- J'apprécie le geste. Merci, dit William en saisissant la hache.
Il s'approcha de l'arbre et se mit au travail. 3 minutes plus tard, il avait terminé.
- Je vois que tu manie toujours aussi bien la hache, lui dit son ami.
- Il fallait bien, c'est un outil précieux lorsque l'on sculpte des baguettes.
- En effet. Alors dis moi, quoi de neuf depuis tout ce temps ? Toujours à la tête de la Dictatura Dei pour le compte de Iord ?
- Oui et non, c'est une longue histoire. Que dirais tu d'aller boire un verre chez moi ?
- Tu habites toujours sur Frigost ?
- Tu rigoles, une maison comme celle ci, je ne suis pas près de la lâcher.
- Je te retrouve là bas dans une heure, j'ai quelques petites bricoles à faire avant.
- C'est parfait, à tout à l'heure dans ce cas.
Sur ce il avala une potion de foyer et disparu instantanément
-----
- Tu en as mis du temps !
William sursauta. Il se retourna et se retrouva nez à nez avec une charmante disciple de Iop aux cheveux bleus.
- Moi aussi je suis content de te voir ma chérie.
Le mariage de William avec Kittys était récent et avait fait sensation dans la presse. Tout le monde se souvient de l'interview et surtout de la disparition du journaliste. Malgré ce caractère un peu fort, William se félicitait surtout d'avoir pu trouver une disciple de Iop qui en ait autant dans les muscles que dans le cerveau.
- Ne me dis pas que tu étais parti trainer à la taverne...
- Tu sais bien que ce n'est pas mon genre, répondit William en embrassant son épouse. J'avais oublié ma hache. Du coup Je suis resté me reposer un peu dans la montagne et j'ai rencontré une vieille connaissance. C'est un homme, ajouta t-il prestement, devinant sans peine la prochaine question.
- Mouais...
- Tu vas d'ailleurs pouvoir le rencontrer dans moins d'une heure, il va passer boire un verre. Par ailleurs je t'ai déjà parlé de lui. Il s'agit de Kame-Sennin. Il à fait parti des dirigeants de la guilde pendant un temps.
Le visage de Kittys repris sa douceur naturelle, c'était ce regard là que William ne se lasserait jamais de voir.
- En effet tu m'en as beaucoup parler. Tu ne m'avais pas dis qu'il avait définitivement quitté Amakna et ses environs ?
- Je le croyais aussi. Peut-être est-il revenu pour toucher un héritage ou quelque chose de ce genre, dit-il en souriant. En tous cas je suis content qu'il soit revenu.
- Bon et bien pour l'accueillir au mieux je vais aller nous préparer un gâteau.
- Excellente idée, je ne me lasse pas de ta cuisine.
-----
Une heure plus tard environ, nos trois amis bavardaient tranquillement au coin du feu, l'estomac bien rempli par l’excellent gâteau dont pas une miette ne subsistait.
- Et voilà, c'est comme ça que nous nous sommes rencontrés, acheva Kittys.
- Et bien, si on m'avait dit un jour que William épouserait une disciple de Iop, je me serais presque risqué à miser un kama contre. En tout cas ça me fait plaisir de te connaître. Et au passage toutes mes félicitations pour ce gâteau il était très bon.
- Pourquoi crois tu que je l'ai épousé, dit William sautant sur l'occasion pour mettre en boite son épouse.
Celle ci ne releva même pas.
- Ravi que ça t'ai plu. Et enchantée de te connaître également
- Bon et maintenant, dit-il en se tournant vers William, raconte moi tout, tu m'a parlé d'une longue histoire concernant la guilde.
- C'est exact. Alors voilà !
Il expliqua à Kame, et à son épouse également qui ne connaissait pas toute l'histoire, comment Iord avait retrouvé ses pouvoir grâce à lui et aux membres de la guilde, le grand honneur qu'elle lui fit en lui laissant la guilde, l'accession de Grisonnant au rang de bras droit, les difficultés rencontrées lorsque presque tout le monde l'a laissé tombé pour de plus ou moins bonnes raisons et enfin les difficultés qu'il avait pour la gérer ces temps ci étant donné que ses bras droits avaient plus ou moins déserté.
- Heureusement, enfin façon de parler, il n'y a pas trop de monde à gérer.
- Et bien tu vas avoir une personne de plus à gérer d'ici peu car j'ai bien l'intention de te rejoindre à nouveau.
- Ha ! Et bien ma foi, c'est avec grand plaisir. Mais je te préviens, ces temps ci c'est très calme. A part Nescaflip, Myrr bien sur qui le suis partout, Kittys et moi, les autres font plutôt de la figuration.
- Aucun problème, je vais te dynamiser tout ça moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Williamlesanguinaire
Meneur
Meneur
avatar

Nombre de messages : 846
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: Re: Un nouveau souffle   Mar 31 Juil 2012, 17:15

Chers amis et bras droits.
Cela fait maintenant un mois depuis le retour de Kame, et il faut bien reconnaître qu'il à su dynamiser quelque peu la guilde, nous trouver une bonne recrue, ainsi peut-être même qu'une autre prochainement. Je vous écris car je n'ai pas de nouvelles de vous et je suis obligé de penser à l'avenir de la guilde. Aussi après avoir longuement réfléchi, j'ai décidé de vous redonner le simple statut de membre et de nommer de nouveaux bras droits. Cette décision n'a pas été facile mais je pense qu'elle s'impose.
En espérant vous revoir prochainement.
William
William relu sa lettre puis se résigna à faire une des choses qu'il détestait le plus au monde... Demander de l'aide à Liam. Il avait besoin de ses tofus pour aller porter les deux exemplaires de sa lettre à Rose et Grisonnant.
- Salut.
- Tiens, qu'est-ce que tu fais là ?
- J'ai du courrier à envoyer.
- Hum, j'ai pas beaucoup de tofus en forme en ce moment. Mais avec une petite contribution je peux peut-être faire quelque chose, dit Liam avec un sourire en coin.
- Mais avec plaisir, répondit William déclenchant la surprise chez son interlocuteur. Que dirais tu d'un mois complet à 50% d'expérience donnée à la guilde. Ça te parait suffisant ?
Le visage de Liam changea radicalement.
- Bon je vais en chercher un, dit-il.
- Prends en deux, j'ai deux lettres.
-----
Une fois ses courriers parties et encore quelques « amabilités » échangées avec Liam, William retourna chez lui retrouver sa femme et son ami à qui il avait donné rendez-vous.
- Parfait vous êtes déjà là tous les deux, dit-il en les trouvant attablés, jouant au poker avec un jeu appartenant probablement à Nesca.
- Tu me dois déjà 2000 kamas ma chère, ne préfère tu pas t’arrêter pour aujourd'hui ? Je dis cela pour toi, moi j'ai toujours besoin d'argent.
- Je pense que ça ira en effet. Ecaflip n'est pas avec moi aujourd'hui.
Elle rangea les cartes et donna à Kame son argent. Pendant que William prenait place.
- Bon, si j'ai demandé à vous voir tous les deux c'est pour vous proposer quelque chose d'important. Comme vous le savez, mes deux bras droits ne sont plus vraiment présents et donc je me suis décidé à en prendre des nouveaux. Je n'ai bien évidement pas eu à chercher bien loin, le poste nécessitant une confiance totale de ma part, ça ne pouvait être que vous deux. Donc, je n'aurais qu'une question à vous poser. Est-ce que vous êtes intéressés.
- Ha ben quand même, tu te décide enfin, dit Kittys en tirant la langue à son mari.
- Pour moi ça ne sera finalement qu'un retour à un poste qui fut le mien, déclara Kame avec un sourire.
- Je suis enchanté par ces réponses, dit William en souriant. Nous allons pouvoir officialiser ça immédiatement. Je vous donne tous les pouvoirs. Vous aurez les mêmes que les miens, à ceci prêt que vous ne serez pas le chef, il leur tira la langue d'un air narquois. Je vous demanderais une grande communication. Je vous remet un jeu de clef du repaire spécial dirigeants, dit-il en joignant le geste à la parole, il ouvre des pièces auxquelles n'ont pas accès les simples membres, nous pourront facilement communiquer par le biais de messages déposés là bas. J'ai tout confiance en vous, vous pourrez donc prendre des décisions importantes, allant même jusqu'à l'expulsion, même sans moi si le cas est urgent. Pensez tout de même à en laisser une trace dans le repaire qu'on se tienne au courant les uns les autres. Tant que ce n'est pas urgent, consultons nous avant c'est tout de même le mieux.
Kame et Kittys rangèrent soigneusement leurs clefs et remercièrent William chacun à leur façon : Une bonne poignée de main pour Kame et un baiser langoureux pour Kittys.
- Une dernière chose, j'aimerais rétablir le recrutement comme dans l'ancien temps, à savoir une candidature écrite avant de rentrer en guilde, en faisant voter les membres pour ou contre. Premier vote entre dirigeants : Qu'en pensez vous ?
- Moi j'approuve.
- Et moi je n'ai même pas compris que tu l'ai changé un jour. Donc oui évidement.
- Parfait, dans ce cas je file au repaire remettre en place les anciens panneaux de règles. Je les avaient gardés espérant bien m'en resservir un jour.
- C'est entendu, et tu vas voir, à nous trois non seulement la guilde va filer droit, mais en plus elle va avoir une pêche d'enfer.
- Moi les pêches d'habitude je préfère les distribuer, mais là je suis d'accord.
Les trois amis rigolèrent de bon cœur, tous ravis de l'avenir prometteur qui se dessinait à l'horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un nouveau souffle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau vent souffle...
» Salamandres et souffle au cac
» Nouveau Boss, nouveau Dofus !
» Nouveau LA hommes-lézards:Quelles nouveautés voudriez-vous?
» Petit nouveau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le grand salon :: Contes-
Sauter vers: