AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
Article 1. Lire et appliquer les règles tu devras.
Article 2. Ta vie et tes rêves tu différencieras.
Article 3. Tes aventures Amaknenne tu raconteras.
Article 4. Correctement tu parleras.
Article 5. Régulièrement le repaire tu visiteras.
Article 6. Respecter les autres il faudra.
Article 7. Le dieu FLOOD tu renieras.
Article 8. La période d'essai tu subiras.
Article 9. Ta guilde tu aideras.
Article 10. Les Percepteurs tu défendras.

Partagez | 
 

 -Jah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
-Jah
Allié
Allié
avatar

Nombre de messages : 2
Age : 28
Localisation : jiva
Date d'inscription : 21/08/2007

MessageSujet: -Jah   Dim 28 Oct 2007, 16:58

« Le 24 Fraouctor 636 lorsque le soleil disparut derrière les frênes de la forêt d’Amakna naquit –Jah. »
Je vivais simplement dans une maisonnette de bois avec mes parents ; Graal mon père, Sram au plus profond de son âme, et ma mère Sacrieur tout comme moi Marteliaah. Nous n’étions pas riches et il nous arrivait souvent de ne pas avoir de quoi assouvir notre faim. Lorsque j’atteint la majorité (ou cercle 18 ), j’annonçais à mes chers parents qu’il était temps pour moi de parcourir le monde pour y découvrir ses richesses et ainsi leur venir en aide ; j’avais entendu parler de cette grande quête : 6 Dofus garantissant puissance et richesse à qui les obtiendrait tous. D’un air culpabilisé mes parents qui ne pouvaient me retenir me révélèrent alors un très grand secret. J’avais un frère qui, des années auparavant, avait fait le même choix mais n’était jamais revenu, obsédé par la vengeance de son amour véritable –Kaya. Je décidais donc de partir à la recherche de Nasgul, mon frère.
J’avais besoin d’argent et je choisi le métier de paysan et vendais mes farines qui partaient comme des petits pain. Ce qui me donna l’idée de devenir boulanger ! Ces pains me rapporteraient davantage et me seraient très utile pour ma propre utilisation. Tout en cherchant mon frère. J’appris à me battre en rencontrant de nouvelles personnes avec qui les aventures furent nombreuses.

Alors qu’un jour, attirée par les démons et leurs ailes puissantes imposant le respect, je visitais Brâkmar, capitale des Ténèbres, j’aperçu au comptoir de la taverne de la Misère un Sram d’une aura resplendissante. Où il passait on l’admirait ; je savais : il était celui que je recherchais. N’osant pas aller lui parler je priais le serveur de lui transmettre ce message : « retrouve-moi à minuit dans les plaines de Cania près du vieux puits, si tu aimes autant l’argent facile (et oui c’est un Sram ) que moi tu seras présent ». Aussitôt fait je suis partie enfiler la plus belle panoplie prespic, je me para de mes plus beaux bijoux ; une Harmonie ainsi qu’une alliance de Siminelle sans oublier mes sandales Macien. Accompagnée de mon bwak air j’eu la présence d’esprit de prendre mes dagues Honies au cas où…
Minuit tapante. Personne. La lune était pleine, le silence et au loin le hurlement du Meulou. Sortant de l’ombre le Sram s’avança :
« - Qui est tu ? C’est quoi ton arnaque ?
- Je me nomme –Jah. »

Il comprit ; les yeux exorbités Nasgul jeta en l’air son Solomonk et m’embrassa, tous deux en larmes. Après temps d’années nous nous étions retrouvés près à conquérir le monde !

Nasgul me présenta le Xélor le plus charmant qui soit et me voilà fiancée à WilliamLeSanguinaire le plus délicat des aventuriers ! Quelques temps avaient passé et j’étais de cercle 60, j’avais bien poussé ! J’avais retrouvé ma famille et m’étais mariée à l’homme de ma vie mais j’aspirais encore à de nouvelles aventures. Mon mari eu ce désir et alla jusqu’au bout de ses rêves en quittant notre chère guilde Underground afin de créer sa propre communauté ; je l’accompagna dans son projet ainsi que mon frère et notre ami Healarion.

Dictatura Dei naquit.

Tout alla très vite et à merveille ! Un soir je reçu une missive par tofu, celle-ci devait venir de si loin que le pauvre animal était presque mort de fatigue. La lettre avait une forte odeur… de sapin ! :
« Ma fille,
Les rumeurs de ton appartenance à Dictatura Dei me sont parvenues lors de ma visite dans la ville d’ Astrub. J’y suis allée pour trouver des alchimistes qui pourraient guérir ton père. Personne ne sait ce qu’a Graal, je t’en pris, ma fille, viens m’aider avec ton frère.
Marteliaah »

Mon frère m’accompagna mais il du repartir pour aider mon William. Je ne savais ce qu’il allait se passer et combien de temps cela prendrait… No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
-Jah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le grand salon :: Présentation des membres :: Les anciens-
Sauter vers: