AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
Article 1. Lire et appliquer les règles tu devras.
Article 2. Ta vie et tes rêves tu différencieras.
Article 3. Tes aventures Amaknenne tu raconteras.
Article 4. Correctement tu parleras.
Article 5. Régulièrement le repaire tu visiteras.
Article 6. Respecter les autres il faudra.
Article 7. Le dieu FLOOD tu renieras.
Article 8. La période d'essai tu subiras.
Article 9. Ta guilde tu aideras.
Article 10. Les Percepteurs tu défendras.

Partagez | 
 

 Helarion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kame-Sennin
Bras droit
Bras droit
avatar

Nombre de messages : 248
Localisation : A la Droite de Dieu
Date d'inscription : 24/08/2007

MessageSujet: Helarion   Jeu 13 Sep 2007, 20:35

Je naquis en notre bonne province d'Amakna le 30 Noviember 616...

Alors que je poussai mon premier vagissement, la personne chargée de veiller au bon déroulement de ma venue au monde m'identifia formellement :

"Regardez ! La déesse Eniripsa s'est penchée sur les langes de cet enfant c'est un heureux présage ! "

Mes parents furent aussi surpris qu'admiratifs, en effet, aucun d'eux n'était enfant d'Eniripsa, ma mère était une Iopette répondant au nom de iopettesatanique, mon père était lui enfant de Féca, et répondait au nom de Hiroh.

"C'est incroyable ! !" se dit mon père, "je ne comprends pas comment cet enfant peut naître sous les auspices d'une déesse qui n'est ni celle de son père, ni celle de sa mère..."

Cependant, je gardai une trace de cette singulière naissance, en effet mes ailes d'un bleu turquoise ne sont pas sans rappeler qu'une armure aqueuse d'une forte puissance avait protégé ma mère d'un éboulement dans la montagne des craqueleurs, et cela alors qu'elle me portait encore en elle !

Etait ce pour cela que je naquis avec des dons de guérison et de compassion ?
Cela contrastait naturellemnt, et paradoxalement, avec la pureté de force maternelle mais se mariait admirablement avec la sagesse du dieu de mon père !

Ainsi eut lieu ma curieuse naissance.

Si d'aventure je puis paraitre étrange, il n'en reste pas moins que je suis bien enfant d'eniripsa, à n'en point douter.

Bien que n'ayant pas encore un pouvoir de guérison exceptionnel, je n'en présente pas moins d'excellentes dispositions, ainsi ai-je déjà eu l'occasion de soigner mes compagnons d'aventure, mais je dois bien dire que le fait le plus apprécié est bien que comme tout enfant d'Eniripsa digne de ce nom, je suis capable d'étendre le Pouvoir d'Action de mes équipiers !

En ce 3 Descendre 636, je me présente humblement devant vous

ô membres de la Guilde Underground, je viens à vous vêtu de pied en cap avec des vêtements que je me suis confectionnés dans les carcasses de bouftous que j'ai eu à utiliser pour déjeuner en bordure de la forêt d'Amakna au cours de mes adolescentes explorations.

Je porte à mon doigt l'anneau de ma mère lorsqu'elle débuta, elle était alors une jeune aventurière et cet anneau de par ses capacités lui évitait bien des fautes imputables à sa jeunesse.

A l'autre main, je porte l'anneau que Bouze le Clerc lui-même offrit à mon père gage de reconnaissance pour l'avoir aidé à sauver son troupeau d'une horde de Millimulous qui s'étaient alors aventurés bien proches des murs d'Astrub !

Je vous demande donc d'examiner ma candidature chez vous avec le plus grand soin et de la valider si elle satisfait à vos conditions

Vous remerciant :
Healarion

Healarion déposa son histoire sous enveloppe cachetée à l'accueil , il glissa également une dose de poudre crée par sa déesse, cette poudre a des vertus curatives sur les animaux

Agé de tout juste 20 ans, Healarion se demandait malgré tout si il n'était pas un peu jeune pour intégrer cette prestigieuse guilde,

toutefois il devait faire honneur à ses parents en intégrant lui aussi une grande confrérie !


Certes, il n'exercait encore aucun art, mais n'allait il pas apprendre la sculpture de baguettes ?

Puis, sur les conseils de son père, il irait trouver l'atelier de forgemagie bravant pour cela les dangers de la forêt d'Amakna, territoirre des Abraknydes sombres...

Ceux-là mêmes avec lesquels sa mère le menaçait si il refusait d'obéir trop souvent !

Healarion à l'orée de son destin allait savoir ce que lui réservaient les Neuf...

Il adressa une prière conjointe et muette en son for intérieur, a Féca, Iop et Eniripsa pour voir son souhait exaucé

Healarion vécut de superbes aventures avec la guilde Underground, il y passa plusieurs années de sa vie au cours desquelles il apprit nombres de secrets en Amakna, ainsi, si Nasgul l'avait formé au combat c'était mementomori qui lui avait appris les ruses propres à sa race, toute la quintessence du pouvoir d'éniripsa lui fut dévoilé grâce au long et ô combien patient enseignement de cette éniripsa chevronnée, avec Touti, Healarion apprit à connaître les monstres et leurs faiblesses, grâce à lui, Healarion savait quelles étaient les créatures à rechercher pour gagner en expérience et également quelles créatures rechercher pour un suicide rapide !

17 ans avaient passés lorsque Healarion décida de quitter sa guilde pour rejoindre William dans un ambitieux projet de création de guilde, Healarion savait que cette entreprise était risquée, mais également quelles satisfaction on pouvait y trouver, aussi c'est avec peine et regrets mais également avec un profond désir de changement que Healarion se résolut à quitter ses amis au sein d'Underground pour rejoindre la Dictatura Dei...

Dictatura Dei... Comme ce nom tintait agréablement aux oreilles... Healarion connaissait parfaitement la nature intransigeante et impitoyable du meneur, et il partageait ses points de vue, cette guilde ne serait pas un lieu de villégiature ici pour découvrir le côté agréable il faudrait trimer ! !

Bien entendu, Healarion qui avait goûté au pouvoir chez Underground se fit une joie de redécouvrir celui-ci, sa nature sadique pourrait s'exprimer dans sa pleine mesure...

Toutefois, Healarion savait également faire preuve de loyauté et de respect, et considéraient ceux qui comme lui étaient droits et chevalresques...

Healarion était partagé entre le désir de bien faire et se laisser aller à ses plus bas instincts...

Nul ne savait dire en cet instant si l'on verrait l'ombre d'un dictateur se dresser sur Amakna ou bien si un éclat de bonté allait rayonner sur le monde des Neuf...

En tous les cas, c'était l'aube d'une ère nouvelle qui s'annoncait en ce jour de l'année 637 de notre ère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Helarion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le grand salon :: Présentation des membres :: Les anciens-
Sauter vers: