AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
Article 1. Lire et appliquer les règles tu devras.
Article 2. Ta vie et tes rêves tu différencieras.
Article 3. Tes aventures Amaknenne tu raconteras.
Article 4. Correctement tu parleras.
Article 5. Régulièrement le repaire tu visiteras.
Article 6. Respecter les autres il faudra.
Article 7. Le dieu FLOOD tu renieras.
Article 8. La période d'essai tu subiras.
Article 9. Ta guilde tu aideras.
Article 10. Les Percepteurs tu défendras.

Partagez | 
 

 Journal de Grisonnant : Le passé d'un énutrof infortuné

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grisonnant
Allié
Allié
avatar

Nombre de messages : 152
Localisation : Derrière toi
Date d'inscription : 25/06/2010

MessageSujet: Journal de Grisonnant : Le passé d'un énutrof infortuné   Sam 14 Aoû 2010, 19:53

Cela remonte à quelques décennies, sur une île qui n'était que peu explorée, un jeune énutrof encore peu puissant et inconscient commença à visiter cette île, qui à ses yeux était un paradis, le nouveau monde, le futur !
Sur ces rêves d'avenir, il entama une longue épopée, il découvrit la nourriture locale, la cawotte, qui lui avait inspirée quelques recettes de cuisines exquises, il apprit aussi à éviter la faune locale pour éviter des combats qui auraient bien pu lui coûter la vie grâce à la flore qui est essentiellement composée de cawottes âgées de plus d'un demi siècle et d'arbres en tout genre, quand un jour, il découvrit que cette île était entourée de plusieurs autres petites îles, curieux il finit par découvrir que ces îles communiquaient, hypothèse qu'il fonda en découvrant des tunnels.

Quelques jours après, débarrassé de ses hésitations et de ses peurs, le jeune énutrof s'engouffra dans un de ses tunnels, le tunnel dans lequel il pénétra était que très peu éclairé et peu habité par la faune locale, il s'enfonça et avança, avança, avança, notre petit énutrof n'avait prit avec lui que quelques cawottes et peu d'eau.

Pendant des jours et des jours il marcha dans ses tunnels sans fins, il n'avait plus de vivres et la mort commença à hanter ses pensées, il finit par essayer de se nourrir de la semelle de ses chaussures, en continuant par ses vêtements et en finissant par la terre qu'il trouvait à ses pieds. Pour boire, il amassa son urine sur un bout de tissu, le mit au dessus de sa tête, il leva la tête et fixa ce dernier qu'il tenait au dessus de lui, il ouvra la bouche, ferma les yeux, une larme perla de son oeil droit et il tordit et pressa le bout de tissu d'un coup sec pour avoir de quoi s'hydrater.
Les jours passèrent sans qu'il puisse trouver une sortie, il perdit la tête, la démence le gagna, à l'état de bête il tendit à revenir.

Un jour, alors que le jeune énutrof jouait avec un de ses cheveux, il entendit un léger bruit, ses oreilles étant habituées au silence et devenues plus précises, il entendit ce bruit encore une fois mais légèrement plus fort, ce bruit était régulier et devenait de plus en plus fort à chaque fois, tap ... tap ... tap ... tap ...
Notre jeune énutrof, apeuré se blottit contre la parois et ferma les yeux, la chose qui faisait se bruit s'approcha de plus en plus, plus le bruit devenait fort plus notre énutrof fermait les yeux et se blottissait, quand tout un coup, plus aucun bruit, le jeune énutrof hésita à ouvrir les yeux, quand il se décida à les ouvrir lentement et à se défaire de la parois contre laquelle il était blottit, petit à petit il aperçu une forme qui devenait de plus en plus nette, il se rendit compte qu'en face de lui se dressait une sramette sur sa monture.

Quelques jours plus tard.

" HAAAAAA ! kécé ? "

La sramette qui avait trouvée notre jeune énutrof avait sortit ce dernier des tunnels où il avait perdu son humanité, sa mémoire et avait oublié la manière de s'exprimer.

Notre sramette en appris plus sur l'énutrof qu'elle avait sorti de ses tunnels en lisant son journal, elle décida de prendre soin de ce dernier et l'emmena avec elle pour lui rendre ce qu'il avait perdu.

Quelques mois après, la jeune sramette ayant remis le jeune énutrof sur pied lui posa la question suivante :
" Dis donc, tu te rétablis vite, ta mémoire est revenue à la normale même si tu ne te rappels rien mis à part tes parents, mais tu t'es rappelé de ton prénom et de ton âge, je t'ai récupérée tu étais un animal qui avait perdu connaissance en me voyant, maintenant tu es un digne disciple d'énutrof ayant retrouvé son humanité répondant au nom de ? "

L'énutrof propre, redevenu la personne qu'il était avant, répondit d'un ton fier et sûr :
" Grisonnant ! je suis Grisonnant, disciple d'énutrof de faible puissance, certes mais la tête sur les épaules ! et grâce à toi Ferthy ! Comment pourrais-je te remercier ? "
Ferthy :" En restant en vie l'ami "
Grisonnant : " J'ai une énorme dette envers toi, jamais je ne pourrais te rendre le même service. Saches que je t'aiderais dès que tu auras besoin de moi !"
Ferthy :" Une louve solitaire comme moi se débrouille !! Pour me rembourser, je garde ton journal et la prochaine que tu recroises mon chemin et que tu es retourné à l'état animal, j'en finirais avec toi !! "

Grisonnant, hocha la tête et Ferthy monta sur sa monture et partit au loin, notre énutrof revenu celui qu'il était avant se rendit compte que Ferthy l'avait déposé non loin d'Astrub avec un paquetage qu'elle avait oubliée, Grisonnant s'approcha de ce dernier et vit une lettre poser dessus, il l'ouvrit et lit :

" Que ceci puisse t'aider à passer de loup solitaire à chef de meute ! "

Grisonnant ouvrit le paquetage et récupéra l'équipement et la bourse pleine de kamas qui lui avait laissé Ferthy, puis il partit pour prêt à revivre la vie qu'il lui était destinée.

Mais à ce qu'il paraît Grisonnant aurait gardé quelques séquelles de son aventure.


Dernière édition par Grisonnant le Dim 15 Aoû 2010, 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Journal de Grisonnant : Le passé d'un énutrof infortuné   Sam 14 Aoû 2010, 21:27

Immortal, en revenant essoufflé et trempé après plusieurs heures de fauche, vu un nouveau parchemin dans le Repaire.
Il décida de s'installer dans un lit et de lire le parchemin.
"Tiens ce bon vieux Grisonnant !" se dit Immortal...
Après avoir lu le parchemin il le mis sur sa table de chevet et s'installa dans son lit.
"Quelle belle aventure! Que Ferthy m'a l'air forte! J'attends la suite avec impatience."
Puis, épuisé par les heures de fauche et par la beautée de ce conte, Immortal s'endormit aussitôt.
Revenir en haut Aller en bas
Bougyaku

avatar

Nombre de messages : 18
Age : 22
Localisation : Astrub/Amakna [ça dépend !]
Date d'inscription : 12/08/2010

MessageSujet: Re: Journal de Grisonnant : Le passé d'un énutrof infortuné   Dim 15 Aoû 2010, 16:05

Entre deux potions, Bougyaku se rendit au repaire. Il vit un nouveau parchemin et le lit.

Bougyaku : Pauvre Grisonnant. Moi qui pensais qu'il avait la vie facile !

Sur ces mots, Bougyaku reposa le parchemin pour le laisser aux autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Journal de Grisonnant : Le passé d'un énutrof infortuné   

Revenir en haut Aller en bas
 
Journal de Grisonnant : Le passé d'un énutrof infortuné
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Azov ou le journal d'un patriote.
» Brève du Journal Officiel du Donjon.
» Journal d'un paysan
» Un journal de la Horde...
» Journal de l'Infirmerie de Gnomeregan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le grand salon :: Contes-
Sauter vers: