AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
Article 1. Lire et appliquer les règles tu devras.
Article 2. Ta vie et tes rêves tu différencieras.
Article 3. Tes aventures Amaknenne tu raconteras.
Article 4. Correctement tu parleras.
Article 5. Régulièrement le repaire tu visiteras.
Article 6. Respecter les autres il faudra.
Article 7. Le dieu FLOOD tu renieras.
Article 8. La période d'essai tu subiras.
Article 9. Ta guilde tu aideras.
Article 10. Les Percepteurs tu défendras.

Partagez | 
 

 Enseignements tavernicols

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
-Machiavel-
Allié
Allié
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 28
Localisation : A la Taverne
Date d'inscription : 01/12/2007

MessageSujet: Enseignements tavernicols   Dim 16 Déc 2007, 21:34

Maître Ragalde entra et vint me rejoindre. La taverne était bondée. Il y avait des disciples de chaque dieu ; des familiers de toutes sortes. Il régnait une ambiance dithyrambique.
Après avoir commander la bière locale le maître m’adressa la parole et m’inculqua son premier enseignement.

« -Vois-tu Makia la taverne regorge de choses insoupçonnables. Mais peu de gens les voient. Pour ça il faut écouter tous ses sens et les accorder entre eux pour en tirer les bonnes conclusions. Ferme donc les yeux -Machiavel-»

Je m’exécutais sans savoir ce qui m’attendais.
«-Tout d’abord dis moi ce que tu touche, ce que tu sens sous tes doigts, sur ta peau.
-Une bière ! M’empressais-je de répondre.
-Non ! Tu n’en sais rien, dis-moi la matière, la sensation, la température.
-C’est du bois légèrement tiède posé sur une table légèrement froide et humide. Mes pieds touchent de la pierre extrêmement froide !
-Voilà c’est bien ! Maintenant dis moi ce que tu sens.
-Il y a une odeur acre de transpiration et de sang. Une odeur de cervoise et d’alcool, une odeur de bouftou ; une odeur fraiche et fruitée de rose obscure. Il y a aussi cette odeur fétide cela doit être un corps en putréfaction.
-C’est exact –Machiavel- ! Désormais dis-moi ce que tu entends.
-j’entends des rires, quelque chose qui coule…
-Oui excuse moi je me ressers ! Huhuhu :106: ! Vas-y continu.
-J’entends une jeune fille parlait une langue étrange cela doit être une disciple de Sadida qui parle en langage des arbres. J’entends une bagarre, des kamas sonnants et trébuchants. J’entends aussi quelque chose qui gratte le plancher du dessus.
-Oui et n’entend-tu rien d’autre ? Concentre-toi un peu ! Quels sont les sujets de conversations ?
-Autour de nous on parle de conquêtes de territoires, de nouvelles dragodindes récemment découvertes, de ressources incroyables découvertes dans l’antre des abraknydes, de différentes façons d’élever son Atouin, de problèmes conjugaux. HuhuHaHa *essuies une larme de rire et reprend :XD: * Pauvre homme…Il y a aussi un dialecte étrange proche du notre mais que j’ai du mal à comprendre.
-qu’est ce que ça dit ?
-ça dit : « C bi1to lEr 2 l’Atak on a pa èT repRè par C salT 2 gRiè »
-Et ba voilà ! Ouvre les yeux et regarde autour de toi désormais.
-Il y a des aventuriers de toutes sortes et de tous les horizons, de jolies serveuses *sourire béat :snif: * et d’autre beaucoup moins belles *argh ferme les yeux et se secoue la tète :101: *. Il y a à aussi des familiers et au fond là bas, dans le fond, il y a deux hommes en cape. C’est de là que viens l’odeur de putréfaction et les paroles que je vous ais rapporté tout à l’heure.
-Conclusion ?
-Euh… :hein: *Bave et regard vide*
-*Consternation :102: *-Machiavel- !Youhou ! Hé ho réfléchissement Makia!
-Heu... Heu... c’est, c’est des BWORKS! Ils ont prévu une attaque. Il faut alerter la clientèle!
-Admire ! :hum:

Maître Ragalde se leva et pris la direction des deux individus en cape.
Il titubait. Certainement avait-il abusé de la boisson. Il tomba sur la table des deux intrus.
L’un d’eux se leva. Le maître se releva et saisi l’homme par le col et luis dit quelque chose a l’oreille. Ce dernier empoigna le Maître qui utilisa son sort de libération et enchaîna sur une flamiche qui embrasa la cape et révéla la laideur d’un bwork. Tout le monde se retourna ers luis l’arme au poing.


Après avoir vaillamment défendu la taverne, tous étaient sains et sauf.
On renomma alors la taverne. Nous la renommions donc la taverne du bwork Le patron servit une bière durement méritée a chaque guerrier ayant défendu son établissement.
Le maître revint vers moi :
« -Qu’avez-vous dit à ce bwork pour qu’il vous empoigne :hein: ? M’empressais-je de demander.
-Je luis ai dit : « Ta meuf C 1 gobl1 » et il l’a mal prit. Me dit-il en rigolant ! :106: »

Depuis ce jour je sais parler bwork et ma principale source de renseignement et devenu la taverne. Une seule recette pour sa : Une taverne, une biére, des amis et le souvenir de mon bon maitre.

Et comme disait le maître :
TOUS A LA TAVERNE !


[HRP/]ps:n'hesiter pas a laisser un petit commentaire pour dire ce que vous en penser[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Enseignements tavernicols
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Enseignements de Tahoth: comment poster une image
» Hagiographie de Saint Antoine le Grand
» Enseignements
» Listing des enseignants et enseignements

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le grand salon :: Contes-
Sauter vers: